Devant la prolifération des drogues synthétiques dans le pays et l’incapacité des parents à en prendre conscience, les lois doivent évoluer. C’est ce que pense Tania Diolle en suggérant que les centres de réhabilitation, habituellement ouverts aux adultes, accueillent également des jeunes. Elle a pris la parole lors de la rencontre hebdomadaire du Mouvement Patriotique avec la presse, ce 30 juin.

Alan Ganoo, le président du parti, s’en est une nouvelle fois pris à l’attitude de la Speaker au Parlement. Pour lui, Maya Hanoomanjee agit comme «le bouclier de la majorité gouvernementale» à l’Assemblée nationale. L’élu du MP dit ainsi être solidaire avec les membres de l’opposition qui ont effectué un walk-out cette semaine pour protester contre la manière avec laquelle Maya Hanoomanjee a présidé l’étape de l’examen en comité du budget de Pravind Jugnauth.

Jean Claude Barbier a, lui, critiqué la décision du gouvernement d’ouvrir les bancs de pêche de Maurice à des navires étrangers. Affirmant que le pays n’a pas les moyens adéquats pour s’assurer que toutes leurs prises sont écoulées sur le marché local.