Chercheurs, universitaires, hommes d’affaires et responsables politiques vont débattre pendant trois jours du rôle que la diaspora mauricienne peut jouer dans l’avenir du pays et son développement social et économique.

Le coup d’envoi de la conférence « Mauritian Diaspora in question : Trajectories and connections » a été donné aujourd’hui au Mahatma Gandhi Institute. L’occasion pour la ministre de l’ducation Leela Devi Dookun-Luchoomun de redire l’intention du gouvernement d’inciter les jeunes expatriés mauriciens à regagner le pays afin de l’aider à atteindre un nouveau pallier de développement. Pour cela, estime Arjoon Suddhoo, directeur du Mauritius Research Council, il convient de raffermir la relation qu’entretient la jeune génération de la diaspora mauricienne avec son Arjoon Suddhoopays natal.