La journée de l’Environnement, célébrée aujourd’hui, est l’occasion de revenir sur ces petits « oublis » qui coûtent cher à l’environnement et à l’Etat. Comme ces lampadaires du Triolet Bypass qui restent allumés en journée depuis des mois. Sans qu’on ne pense à les réparer.

Si vous avez d’autres photos de ce type, envoyez-les nous sur newsroom[at]ionnews.mu [le format de @ sert à éviter que l’adresse soit capturée par les spambots]