La livraison du nouveau patrouilleur au gouvernement mauricien s’est faite en décembre dernier. Le CGS Barracuda est enfin arrivé enfin dans les eaux mauriciennes pour intégrer la flotte de la National Coast Guard (NCG). Il est entré en rade peu après 11h ce lundi 2 mars.

Le vaisseau a été accueilli avec le traditionnel déploiement du Dornier, qui a survolé le CGS Barracuda avant qu’il n’entre au port escorté par des bateaux de la NCG et des remorqueurs de la Mauritius Ports Authority.

L’Etat mauricien a fait l’acquisition de cet offshore patrol vessel pour la somme d’environ Rs 1,8 milliard. Le navire vient remplacer le CGS Vigilant, en rade depuis 2006 en raison de problèmes mécaniques. Une cérémonie prévue pour le 12 mars, en présence du Premier ministre indien Narendra Modi, devrait marquer sa mise en service officielle.

Garden Reach Shipbuilders and Engineers s’est chargée de la construction, selon les spécifications de l’Etat mauricien. Le vaisseau, doté d’équipement dernier cri, peut atteindre une vitesse de croisière de 22 nœuds. Il fait 74 mètres de long et 11,4 m de large.

C’est le premier patrouilleur indien à être exporté. Et, espère le ministre indien de la Défense, « le premier d’une longue liste de vaisseaux que nous espérons exportés à travers le monde ». Rao Inderjit Singh s’exprimait, le 20 décembre dernier, lors de la handing over ceremony en décembre dernier, comme l’a rapporté la presse indienne.

Le CGS Barracuda sera chargé de la surveillance de la zone économique exclusive de Maurice.