Holi, aussi appelé fête des couleurs, est célébrée aujourd’hui par de milliers de fidèles à travers le monde. Un seul principe durant le festival : s’arroser d’eau et de poudres multicolores. Symbole de la victoire du bien sur le mal, cette fête annonce aussi, en Inde, annonce la venue du printemps et le début de la moisson après de longs mois de sacrifice.

La cérémonie a débuté la veille avec des effigies de Holika livrées aux flammes. D’après la légende, Holika est la sœur du démon Hiranakashyap, qui se croyait dieu. Son fils Prahlad, qui ne partage pas le même avis, vénère le dieu Vishnu. Furieux de cette trahison, Hiranakashyap décide de tuer son fils et demande à Holika de s’asseoir sur le bûcher avec Prahlad sur ses genoux. Holika ne pouvant être affectée par les flammes car elle avait le don de vaincre le feu. Mais c’est Prahlad qui s’en sort indemne grâce à sa dévotion envers le dieu Vishnu tandis que Holika est réduite en cendres.

Aujourd’hui, les rues de Maurice et d’ailleurs seront témoins de la joie des célébrants, avec des chants et des danses sans oublier les « batailles » de couleurs. La phrase du jour, après avoir été arrosé d’eau ou de pigments) : « Ne soyez pas fâché, c’est Holi. » Le jour du festival est aussi l’occasion de se partager des mets délicieux, des sucreries et le fameux « bhang », boisson à base de lait glacé et d’amandes… et, en Inde, de cannabis.

Le Premier Ministre et le président de l’Inde, Narendra Modi et Pranab Mukherjee, ainsi que des célébrités de Bollywood telle Priyanka Chopra n’ont pas manqué de présenter leurs meilleurs vœux sur leur compte Twitter en ce jour de fête.

twitter Holi Pranab Mukherjee Holi twitter Modi et Priyanka Chopra

Sources : IB Times, Allindiaroundup.com, Twitter – Photos : Huffington Post India, ABC Australia, The Guardian