Le « PMSD 2.0 » se caractérise par sa proximité avec ses partisans et sa modernité. Cet esprit d’innovation forcera les autres partis à suivre le pas. C’est le message essentiel que Xavier Duval a lancé à la dizaine de milliers de sympathisants bleus réunis à Ebène pour le 61e anniversaire de son parti, ce dimanche matin.

Le leader des bleus n’a fait que quelques brèves allusions à la situation politique au sein du gouvernement. Disant son attachement à la « stabilité », il a toutefois prévenu que son parti ne cherche pas à rester au pouvoir à tout prix et saura « grogner» si les circonstances l’exigent. L’élimination du Best Loser System ou encore la réintroduction de la peine capitale figurant sur la liste des mesures que le PMSD n’acceptera jamais, prévient-il.

Si le Deputy Prime minister prône la proximité tous azimuts des députés et membres du parti afin de mieux incarner l’avenir, il prévient cependant qu’il n’est pas question d’accéder ou de rester au pouvoir coûte que coûte. Dissertant sur le pouvoir, il estime également que sa conquête ne doit pas se faire dans le seul but de régler des comptes.