Le ministère de la Santé ne relâche pas la vigilance. Et suit l’évolution de la fièvre dengue de près. Ainsi, entre ce mardi midi et aujourd’hui, deux nouveaux cas ont été détectés à Triolet.

Fumigation, épandage de larvicide, campagne de sensibilisation… Toutes les mesures sanitaires mises en place depuis la mi-mars sont maintenues. Et s’étendent désormais, outre Triolet et les localités avoisinantes, à la capitale et ses faubourgs.

Le virus provoquant la fièvre dengue étant véhiculé par les moustiques, le public doit se protéger contre ces insectes. Et éliminer les foyers potentiels de ponte.