Le plus jeune patient n’a que 18 mois. Comme lui, 24 autres jeunes mauriciens souffrent de problèmes cardiaques aiguës nécessitant une intervention chirurgicale. Ce type d’opération étant compliqué et coûteux à organiser à l’étranger, le Centre de Cardiologie de Candos a facilité le déplacement de deux chirurgiens basés à Liverpool pour opérer ces jeunes. Depuis ce lundi 14 jeunes ont déjà été opérés, 8 autres le seront d’ici la fin de la semaine. Les trois patients restant seront opérés dans un deuxième groupe de 29 personnes, leur état de santé n’était pas stable à l’heure actuelle.

Vijaya Sumputh, la directrice du centre de Pamplemousses, estime que cette initiative permettra à ces jeunes de renouer avec un train de vie normale. Tandis qu’Anil Gayan rappelle que le déplacement des docteurs Philip Arnold et Arjamand Shauq à Maurice a permis à l’Etat économiser environ Rs 10 millions. Car chaque patient cardiaque devant être opéré à l’étranger nécessite un financement public de Rs 500 000 à Rs 800 000.