Follow Us On

Slider

Il est à sa quatrième arrestation pour délit de drogue. Le constable Gary Daniel Bruno Gopaul, celui-là même qui a été interdit de ses fonctions dans l’enquête sur l’importation de 2 kilos d’héroïne de Madagascar par le constable Arvind Hurreechurn en 2016, a été arrêté aux côtés de deux complices le samedi 13 juillet en venant prendre livraison de Rs 3,7 millions de haschisch introduits au pays par deux mules françaises en fin de semaine dernière.

En liberté provisoire pour deux cas liés à l’héroïne et dans une affaire de viol, cet habitant de Cité Sainte-Claire, Goodlands, il a été appréhendé avec ses voisins Leeroy Harold, 24 ans, et Marie Nicole Pascale Cangy, 41 ans. Le jeune homme est déjà connu de l’ADSU alors que sa concubine n’a jamais été inquiétée jusqu’à présent. Tian Telcide, qui transportait le policier sur sa moto, a pu prendre la fuite.

Gary Daniel Bruno Gopaul avait été dénoncé par son ami Arvind Hurreechurn dans l’important des Rs 30 millions d’héroïne avant qu’il ne soit retrouvé mort au centre de détention de Moka. Il a, par la suite, été interpellé en possession de deux doses d’héroïne. L’an dernier, il a été accusé par une cousine de son épouse, âgée de 21 ans, d’agression sexuelle à l’issue d’une soirée à son domicile.

Dans la présente affaire de haschisch, Diafra Traore, un vigile Français originaire de Noisy-Le-Grand, en région parisienne, a été intercepté le vendredi 12 juillet avec 452 grammes de haschisch qu’il avait ingurgitée sous forme de boulettes. Il était à sa troisième visite dans l’île, ayant effectué deux passages entre avril et mai dernier.

Il a été fouillé à sa descente d’un vol d’Air Mauritius en provenance de Paris et une dose de haschisch ainsi que du papier à rouler ont été retrouvés dans ses parties intimes. Admis à l’hôpital Jawaharlal Nehru, à Rose-Belle, il a purgé un total de 39 boulettes de drogue valant Rs 1,4 million et a participé à un exercice de livraison contrôlée dans un hôtel de Pointe-aux-Piments où il devait également descendre son ami Yousuf Cherif.

Ce dernier est arrivé à Maurice le même jour à bord d’un vol d’Air France. Lorsque l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) s’est présentée, ce chauffeur d’origine française de Bondy, en région parisienne, a remis aux enquêteurs 53 boulettes de haschisch avant de purger 25 boulettes additionnelles.

Il a transporté un total de 775 grammes de drogue d’une valeur marchande de Rs 2,3 millions. Lui était à sa quatrième visite à Maurice, ses trois voyages remontant à janvier, février et juin.

Facebook Comments