Recycler des produits récupérés pour en faire des accessoires de mode. Depuis le 10 juin au Centre régional des femmes de Malabar, des Rodriguaises et Rodriguais apprennent à créer des bijoux et autres accessoires en réutilisant emballages, papiers et autres matériaux.

Cette formation de deux semaines est animée par Ibouroi Abdallah Mouhaza. Entrepreneure des Comores, elle accompagne ces 25 stagiaires dans l’identification des matériaux et la confection des objets. Mais aussi à travers un soutien pour la partie marketing et vente.

formation-rodrigues-2

L’idée est d’utiliser des matières premières «accessible(s) et gratuite(s)» pour l’activité commerciale de ces personnes issues de milieux précaires, indique un communiqué de la Commission de l’océan Indien.

L’atelier est une initiative d’(EFOI) Espace Rodrigues et EFOI Comores. Il s’inscrit dans le cadre du Projet multisectoriel d’assistance technique dans le domaine du genre de la Commission de l’océan Indien, avec le soutien financier de la Banque africaine de développement.

Ibouroi Abdallah Mouhaza (à dr.) a rendu une visite de courtoisie à la Commissaire de la femme, du développement de l'enfant et de l'entrepreneuriat, Franchette Gaspard Pierre-Louis.

Ibouroi Abdallah Mouhaza (à dr.) a rendu une visite de courtoisie à la Commissaire de la femme, du développement de l’enfant et de l’entrepreneuriat, Franchette Gaspard Pierre-Louis.