A trois jours de l’ouverture des Jeux des îles de l’océan Indien, les derniers préparatifs se mettent en place. De nombreuses équipes mauriciennes sont déjà au village des Jeux, au CROUS de Saint-Denis, ou s’apprêtent à s’y rendre. Avant le départ de la sélection nationale de badminton, celle-ci a été accueillie pendant deux jours à l’hôtel Zilwa Attitude. Histoire pour les sportifs et l’équipe qui les encadrent de resserrer les liens durant une ultime session de team building, une dernière mise au point, et d’assister au cocktail donné en leur honneur.

Début juillet, nos badistes étaient en Indonésie pour un camp d’entraînement de 21 jours pour une « préparation physique et mentale », comme l’a souligné Yogida Sawmynaden dans son discours durant le cocktail, hier soir. Lors des Jeux de 2011, la partie mauricienne s’en est sortie avec 3 médailles d’or sur 11. Cette fois-ci, assure le ministre de la Jeunesse et des Sports, « les pronostics sont excellents et l’espoir d’une moisson de médailles lors des prochains Jeux n’est pas interdit ».

Yogida Sawmynaden a aussi souligné le « soutien fort appréciable » apporté par la Mauritius Union à la sélection de badminton, qu’elle parraine. Mais aussi à Shama Aboobakar, qui fait partie du personnel de l’entreprise, et veut de nouveau, après une riche carrière, porter haut le quadricolore. Un soutien qui contraste avec « l’hypocrisie » de certains patrons, selon le ministre, des employés-sportifs s’étant plaints de ne pouvoir s’entraîner correctement et de menaces de licenciements.

Celle qui a été sacrée lors des trois derniers JIOI et championne d’Afrique en 2011 a, en effet, bénéficier d’horaires aménagés pour sa préparation dans les épreuves du double dames et du double mixte. La « volonté » de Shama Aboobakar, « sa détermination, sa ‘winning attitude’ », estime Ashraf Musbally, Head of General Insurance (Mauritius Union), ainsi que son expérience et sa maturité seront des atouts pour la sélection mauricienne.

Comme Bertrand Casteres, CEO de la Mauritius Union, on ne peut que souhaiter « bonne chance » à nos badistes. « Allez Moris ! »

Photo : Jerome Katz, Head of Strategy & Financial Services of the Mauritius Union ; Ashraf Musbally, Head of General Insurance (Mauritius Union) ; Naresh Gokulsing – Managing Director de La Prudence Life Insurance ;  Yogida Sawmynaden, ministre de la Jeunesse et des Sports ; Bassir Mungroo, président de la Mauritius Badminton Association ; Annas Jauhari, directeur technique national de badminton, et des membres de son staff ; Sharma Nundha – International team manager de la sélection ; et Mekraj Baldowa, Group Head of HR (Mauritius Union) avec les membres de la sélection de badminton.