Follow Us On

Slider

A peine en vigueur, la nouvelle version de la loi encadrant la déclaration des avoirs des parlementaires, des hauts fonctionnaires et autres agents public sera amendée. C’est ce qu’indique le compte rendu du Conseil des ministres qui s’est tenu ce vendredi 21 juin.

La définition du termes «assets» sera élargie. Celui devra aussi inclure l’argent déposé dans les institutions non bancaires mais relevant de la Banque de Maurice.

Ensuite, une définition sera établie dans cette loi relatives aux «State-owned enterprises». Tous les présidents  de conseils d’administration ainsi que les Chief Executive Officers des compagnies d’Etat doivent déclarer leur avoirs. Le gouvernement compte également clarifier certaines dispositions de la loi adoptée par le parlement le 12 décembre 2018. Elle est en vigueur depuis le 1er juin.

Les parlementaires à Maurice, les membres de l’Assemblée régionale de Rodrigues, la Speaker de l’Assemblée nationale, les maires et conseillers de conseils de district, les magistrats, entre autres, ont une période définie durant laquelle se conformer à la loi.

Facebook Comments