Follow Us On

Slider

Le ministre des Affaires étrangères est de retour à son ancien bureau de l’Hôtel du gouvernement. Vishnu Lutchmeenaraidoo y est arrivé avant 9h ce lundi matin. Depuis, il est en consultation avec son panel d’avocats, afin de préparer son interrogatoire à l’Independent Commission against Corruption.

Dans l’entourage de Vishnu Lutchmeenaraidoo, on le dit combatif après avoir pris des coups à répétition durant le mois écoulé. Un proche confie même que la prochaine communication politique de l’ancien ministre des Finances pourrait être assez rentre-dedans. Ce dernier ne se privera pas, en effet, d’insister sur le fait qu’il est victime d’un « complot politique ». C’est d’ailleurs plus ou moins avec la même approche qu’il abordera son audition à la Commission anticorruption.

Dans le camp de Vishnu Lutchmeenaraidoo, on précise que celui-ci pourrait aller assez loin en précisant « à qui profite le crime » de son éviction des Finances. Quitte à en assumer les conséquences politiques. L’entourage de Lutchmeenaraidoo croit, en effet, savoir qu’à l’exception de sir Anerood Jugnauth, ce dernier bénéficie d’un grand élan de sympathie au sein du gouvernement.

Photo : Vishnu Lutchmeenaraidoo, alors ministre des Finances, en compagnie de Roshi Bhadain lors d’une conférence de presse sur les smart cities.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News
[Prêt à la SBM] Lutchmeenaraidoo devra démissionner avant de se rendre à l’ICAC, ce lundi

Il n’aura pas le choix. Le Premier ministre a été clair en plusieurs occasions. Dès que l’Independent Commission against Corruption (ICAC) informera...

Close