Est-ce l’effet combiné des affaires Lutchmeenaraidoo et Dayal ? Si le gouvernement a semblé reprendre du poil de la bête dans le Baromètre d’opinion DCDM Research à partir de novembre 2015, il chute de 12 points entre février et mars de cette année. Enregistrant ainsi le recul le plus important dans sa cote de popularité, d’un mois à l’autre, depuis son arrivée au pouvoir en décembre 2014.

sondage dcdm mars 2016 001

C’est chez les étudiants et les chômeurs que la chute est la plus lourde avec 20% de recul entre février et mars. Le jugement de la classe aisée est également sévère avec une cote de popularité en baisse de 18 points. Les personnes interrogées en milieu rural – principal vivier électoral du MSM – jugent aussi sévèrement l’action du gouvernement avec un recul de 15%.

sondage dcdm mars 2016 003

Comme pour les précédents baromètres, la mauvaise performance du gouvernement ne profite pas à l’opposition. Car le recul de l’Alliance Lepep s’accompagne également de celui des partis de l’opposition de 7 points entre février et mars. C’est chez la classe aisée que la colère semble la plus grande avec 28 points perdus durant cette période.

details gouvernement

details opposition

Chez les personnalités politiques préférées, Xavier Duval maintient sa forte cote de popularité et retient sa place d’homme politique le plus apprécié des Mauriciens avec 81% d’avis favorables. Il devance ainsi sir Anerood Jugnauth de 4 points. Ameenah Gurib-Fakim, la présidente de la République, recueille 78% de soutien, soit un point de plus que le Premier ministre.

Roshi Bhadain pointe à la 9e place, position qu’il occupe ex aequo avec Vishnu Lutchmeenaraidoo à 54% d’opinion favorable. Mais alors que le ministre de la Bonne gouvernance ne perd que 3 points de soutien d’un mois sur l’autre, Vishnu Lutchmeenaraidoo chute lourdement de 18 points. Raj Dayal, également dans la tourmente depuis le 22 mars, recule de 11 points avec 52% d’avis favorables.

sondagedcdm mars 2016 005

Note : Le Baromètre d’opinion est réalisé par DCDM Research depuis janvier 2013, sur une base quotidienne, parmi un échantillon mensuel de 600 personnes âgées de 18 ans et plus.