Trois « homes » opérant illégalement ont déjà été fermés. Une quatrième maison de retraite, explique Fazila Jeewa-Daureeawoo, a reçu la visite des officiers de la Sécurité sociale et de la police jusqu’à fort tard, ce vendredi 30 septembre.

La ministre insiste : les maisons de retraite opérant en dehors du cadre légal sont encouragées à se mettre en règle. Si ce n’est pas le cas, les actions légales appropriées seront enclenchées. C’est le sort que connaît une maison de retraite située à Coromandel dont la propriétaire, selon Fazila Jeewa-Daureeawoo, a refusé de se conformer aux règlements sur les « homes ». Les pensionnaires de ce « home » ont ainsi été transférés dans d’autres lieux d’accueil.

Le ministre des Finances, également présent à l’occasion de ce rassemblement dans le cadre de la Journée internationale des personnes âgées, a critiqué le précédent gouvernement pour n’avoir pas su préserver les fruits du travail abattu par les personnes retraitées. Pravind Jugnauth a également défendu les mesures contenues dans le Budget 2016-2017 en matière de justice sociale et en faveur des personnes vulnérables.