La commission d’enquête sur l’ex-présidente Ameenah Gurib-Fakim a repris ce mercredi 6 février avec l’audition de son ancien secrétaire, Dass Appadu. L’avocat de l’ex-locataire du Réduit, Me Hervé Duval, a voulu connaître la nature de ses liens avec le banquier angolais Alvaro Sobrinho. Entre autres, il a eu confirmation que la fille de ce grand commis de l’Etat a travaillé pour l’homme d’affaires au sein du ASA Group.

«Oui, ma fille est un qualified chartered accountant, mais elle a démissionné peu après», a déclaré Dass Appadu lorsque Me Duval lui a demandé si celle-ci avait postulé pour un emploi au sein d’ASA Group. Le haut fonctionnaire a aussi été interrogé sur des omissions dans son affidavit juré l’an dernier en Cour suprême. Il a expliqué avoir mentionné que l’ex-présidente de la République avait pris l’habitude de se promener dans les jardins du Réduit avec Alvaro Sobrinho.

«Mr Sobrinho and the President would even go out for long walks within the compound of the State House in the afternoon, sometimes accompanied by her bodyguards, and sometimes alone», avait-il souligné. Il a justifié ces détails par le fait que l’ex-présidente avait affirmé aux enquêteurs de l’ICAC qu’elle ne connaît pas Alvaro Sobrinho. Le grand commis de l’Etat a cependant ajouté que ces «long walks» sont «undeniable».

Pour Me Duval, Dass Appadu est en train de «maliciously distorting the truth on the Sobrinho saga». «That is not true… that is a vicious statement», lui a-t-il répondu. «Were you loyal to the ex President?» demande Me Duval. «That is one of my virtues», lui a lancé Dass Appadu.