Follow Us On

Slider

Dass Appadu, l’ex-secrétaire d’Ameenah Gurib-Fakim, ne s’attendait pas à une telle question de l’avocat de l’ex-présidente de la République. Lors des travaux de la Commission d’enquête ce mercredi 5 décembre, MHervé Duval l’a interrogé au sujet de la lettre adressée au Premier ministre d’alors, sir Anerood Jugnauth (SAJ), quant à son transfert au ministère de la Fonction publique.

La lettre faisait état du mécontentement d’Ameenah Gurib-Fakim quant à la mutation de Dass Appadu. En octobre 2016, dit MHervé Duval, Dass Appadu avait demandé à Ameenah Gurib-Fakim d’écrire cette lettre à SAJ. Dass Appadu nie. «Mais c’est vous qui avait écrit la lettre», lui reproche l’avocat.

«Oui, j’ai effectivement écrit la lettre, à la demande de l’ex-présidente de la République, mais elle a signé la lettre», explique Dass Appadu. Le haut fonctionnaire veut expliquer les circonstances : «Quand j’ai dit à l’ex-présidente de la République que j’allais faire l’objet d’un transfert, c’est elle qui avait proposé d’écrire au Premier ministre.»

«Comme vous l’avez dit, elle était triste de votre départ, mais elle n’a même pas eu l’occasion de faire vos louanges dans cette lettre», explique MDuval. Il lit la lettre : «(…) he has no hesitation to work for long hours and even during weekends including public holidays, he looks after important works at the State House, his presence is highly desirable, I am afraid I cannot entertain his transfer». «Ce sont vos mots!», insiste le Senior Counsel. «Oui, mais elle l’a signé», rétorque Dass Appadu.

D’autre part, comme révélé plus tôt pendant son audition, c’est Ameenah Gurib-Fakim qui avait poussé Dass Appadu à prendre de l’emploi chez la société d’Alvaro Sobrihno, ASA Group. Le haut fonctionnaire a de nouveau été pris de court par MDuval. L’ex-secrétaire du Réduit travaillait pour le groupe de l’homme d’affaires angolais après ses heures de travail à la State House, lui rappelle le Senior Counsel.

Oui, avoue Dass Appadu. C’était par rapport au «consultancy works» et il en avait fait part à Ameenah Gurib-Fakim. «As from early 2016, you were working for ASA Group, but how come it was the former President that pushed you in the arms of ASA Group?» interroge MDuval. «Les circonstances étaient différentes», explique Dass Appadu.

Lire aussi 

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News
[Vidéo] Retirement Fund : «Pa kapav ranplas enn inzistis par enn lot inzistis», dit Chavrimootoo

Le Portable Gratuity Retirement Fund (PGRF), annoncé par le gouvernement ne fait pas l’unanimité. Pourtant, la General Workers Federation (GWF)...

Close