Follow Us On

Slider

Ils veulent mieux comprendre les cyclones évoluant dans l’océan Indien. Des experts du Centre national de recherches météorologiques (CNRM), du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et de Météo France effectuent conjointement avec le Laboratoire de l’atmosphère et des cyclones (LACy) et l’université de La Réunion des mesures météorologiques à l’île sœur depuis le samedi 23 mars grâce à des drones. Joaninha évoluait alors près de Rodrigues.

Ces tests étalés sur dix jours s’inscrivent dans deux projets de recherches baptisés ReNovRisk et MIRIAD. Le premier consiste à analyser les aléas des cyclones tropicaux et leur impact sur le développement économique de la région. Quant au second, il souhaite développer un système d’acquisition par drone dans les basses couches de l’atmosphère, indique Météo France.

ReNovRisk se propose de développer des moyens d’observation et des outils de modélisation numérique à l’échelle des principales îles de l’océan Indien. Le drone utilisé est à voilure fixe et pèse 24 kg pour 4 m d’envergure. Avec une autonomie de 10h/1000 km, il est capable de collecter des mesures dans le vaste environnement dans lequel se forment les cyclones, y compris à très basse altitude, une zone inaccessible aux avions de recherche, souligne Météo France.

Facebook Comments