Le syndicat apprécie peu le flou qui entoure la responsabilité réelle autour des questions de l’emploi au sein du gouvernement. Reeaz Chuttoo, le secrétaire général de la Confédération des travailleurs du secteur privé, dit ainsi son incompréhension de voir Showkutally Soodhun évoquer la perte de milliers d’emplois dans le secteur du textile et gérer ce dossier en reléguant le ministre Soodesh Callichurn à l’arrière-plan.

La présidente du syndicat, Jane Ragoo, s’est, elle, dit inquiète de l’inaction du gouvernement par rapport aux changements à apporter dans les lois du travail. La syndicaliste estime même qu’en coulisses, le patronat est en train d’effectuer un lobby intense, alors que les représentants des travailleurs n’ont pas encore été conviés à des exercices de consultation.