Ils étaient une centaine à marcher dans les rues de Rose-Hill pour interpeller le gouvernement sur le sort des salariés dans le pays. Jane Ragoo, la présidente de la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP), a énuméré les conditions de travail qui nécessitent, selon son syndicat, l’intervention immédiate du gouvernement.

Reeaz Chuttoo, secrétaire génénal de l’organisation, a lui déploré le fait que le gouvernement se déconnecte des priorités des petits salariés. Il a ainsi déploré une éventuelle hausse des frais de justice. Ce qui découragerait, selon Chuttoo, de nombreux salariés à porter plainte contre leurs employeurs.

Jack Bizlall, également présent lors de cette manifestation, a appelé les salariés à la mobilisation et à la solidarité. Les encourageant à se rendre aux manifestations d’autres syndicats afin d’amener le gouvernement à changer de politique. Bizlall a ainsi sévèrement critiqué les licenciements dans les organismes publics et parapublics. Arguant que le secteur privé voit en cela un signal le confortant dans l’idée de procéder à des licenciements économiques.