La grève des bus aura-t-elle lieu ? C’est la question qui se pose. L’Union of Bus Industry Workers a, en effet, annoncé une grève pour ce samedi 11 octobre et non un jour de semaine afin de ne pas pénaliser les élèves en période d’examens. Or, une épreuve d’Art & Design comptant pour le School Certificate est prévue ce jour-là.

Dans une circulaire cet après-midi, le Mauritius Examinations Syndicate fait savoir qu’en cas de grève dans le transport public, l’épreuve sera renvoyée au samedi 18 octobre ou à une autre date. Et qu’une autre circulaire suivra alors afin de communiquer la nouvelle date.

Du côté de l’UBIW, le président du syndicat déclare que l’action syndicale sera maintenue. « A moins qu’entre-temps, insiste Imzad Beeharry, une solution satisfaisante ne soit trouvée pour désamorcer cette crise qui perdure depuis bientôt huit mois» La balle, dit le syndicaliste, est dans le camp du gouvernement. « Nous sommes ouverts au dialogue, nou le tom enn bon lakor ».

Point positif, selon Imzad Beeharry : le bureau du Premier ministre l’a contacté pour l’informer que Navin Ramgoolam souhaitait rencontrer l’UBIW. Mais que, pour l’heure, ce dernier a un agenda chargé.

La grève dans le transport public a été le premier sujet à être abordé lors des discussions entre Navin Ramgoolam et Paul Bérenger aujourd’hui. Selon nos recoupements, le Premier ministre compte effectivement rencontrer les délégués syndicaux et leur faire une proposition.

Photo : Nicolas Bernard Photographies