Le ministère du commerce avait voulu plafonner le prix à Rs 125 le kilo, comme l’an dernier. Mais les mesures additionnelles prises par la ferme Socovia pour protéger ses animaux de la contamination par la fièvre aphteuse justifient une augmentation à Rs 129 le kilo, estime Ashit Gungah, le ministre du Commerce.

Au total, ce sont 5 900 bêtes qui seront disponibles pour être sacrifiés lors de la fête Eid ul Adha, célébrée en septembre. Afin de limiter toute contamination, les acheteurs ne pourront prendre livraisons de leurs animaux qu’un ou deux jours avant la fête. Ashit Gungah estime que les mesures sanitaires prises par la ferme Socovia pour minimiser les risques de contamination expliquent pourquoi les bêtes doivent y séjourner le plus longtemps possible.