La direction de Courts Mammouth conteste le contenu de la lettre qu’un groupe d’employés aurait fait parvenir à Courts Asia. Et dans lequel ces personnes, sous couvert d’anonymat, avancent que les repreneurs de l’ex-fleuron du groupe BAI ne disposent d’aucun fonds pour faire tourner la chaîne de magasins.

Courts Mammouth récuse « fortement » les propos de ceux qui se sont présentés comme des employés de la compagnie. Et insiste : « Les allégations rapportées dans cet article sont fausses. » La compagnie, dans le communiqué émis, indique ainsi avoir « récemment » effectué des commandes auprès de fournisseurs locaux pour un montant de Rs 150 millions.

Courts Mammouth s’attèle actuellement au lancement de sa nouvelle identité. Et ce « dans un esprit de famille et en toute sérénité ».