Parmi les hommes politiques suivis par le baromètre d’opinion de DCDM Research, le leader du PMSD, est le seul à maintenir son niveau de popularité de décembre 2014. Si de mars à mai, Xavier Duval avait perdu du terrain, passant de 81% à 69%, il a depuis gagné 8 points pour s’établir à 77% en juillet. Soit un point de plus que sir Anerood Jugnauth (SAJ). Le Premier ministre réalise ainsi sa deuxième plus mauvaise performance depuis décembre 2014. Son taux d’approbation le plus bas avait été de 75% en mai, soit 12 points de moins que son pic de février (87%).

cote de popularite personnalites juillet 15

Xavier Duval est le seul membre de la majorité gouvernementale à progresser de manière constante depuis mai. Si SAJ, Showkutally Soodhun ou Vishnu Lutchmeenaraidoo perdent respectivement 5, 4 et 3 points de popularité entre juin et juillet, c’est toutefois Pravind Jugnauth qui enregistre le recul le plus conséquent. C’est, en effet, durant le mois où il a été condamné pour conflit d’intérêts que le leader du MSM enregistre sa plus faible performance, avec 47% d’opinions favorables. Soit un recul conséquent de 20 points par rapport à décembre 2014. Faisant de lui l’homme politique dont la popularité a le plus souffert durant ces derniers mois.

Du côté de l’opposition, Paul Bérenger et Navin Ramgoolam bénéficient tous d’eux d’une légère embellie depuis mai. Le leader du MMM gagne 4 points d’approbation entre mai et juillet [35% à 39%] tandis que le chef des rouges grimpe de 13 à 18 points durant la même période. Avec 6 point gagnés entre mai et juillet, Arvin Boolell demeure l’homme politique le plus apprécié [58%] de l’opposition. Shakeel Mohamed obtient, lui, 52% d’avis positifs en juillet.

Si l’arrivée de Xavier Duval en tête du classement de popularité est une surprise, la cote du gouvernement suit la tendance générale à la baisse constatée depuis le mois de mars. Avec 88% d’opinions favorables, l’Alliance Lepep réalisait alors son deuxième meilleur score depuis décembre. Sa cote est néanmoins restée orientée à la baisse, atteignant 67% d’avis favorables en juillet, après avoir grimpé à 77% en juin.

cote de popularite gouvernement juillet 15

L’infléchissement de la cote de popularité du gouvernement continue toutefois à ne pas profiter à l’opposition – une tendance déjà constatée dans le précédent sondage de DCDM Research. En effet, les personnes interrogées sont de plus en plus nombreuses à avoir une opinion défavorable de l’opposition depuis le début de l’année. Si 27% des avis étaient négatifs sur l’opposition en janvier, ce taux a atteint 43% en juillet, avec un pic à 44% le mois précédent.

cote de popularite opposition juillet 15

Le baromètre d’opinion est réalisé par DCDM Research depuis janvier 2013, sur une base quotidienne, parmi un échantillon mensuel de 600 personnes âgées de 18 ans et plus.

Photo d’archives