L’Independent Commission Against Corruption (ICAC) a formellement inculpé le constable Rakesh Sewsurn ce mardi 18 décembre pour des faits remontant au 26 octobre 2015. Il est accusé d’avoir réclamé un pot-de-vin de Rs 4 000 à un suspect placé en détention préventive contre la promesse de faire un «trasman» en vue de lui faire bénéficier de la liberté conditionnelle.

Bien que la cour ait refusé de le remettre en liberté, le suspect est tombé dans le panneau. Il a accepté d’utiliser le téléphone du policier pour contacter sa famille pour ce «dithé».  Sa mère s’est pointée le lendemain avec Rs 2 000 dissimulées dans un sac de gâteaux qui lui était destiné. Lorsqu’elle s’est confiée à des membres de la famille, ils l’ont incité à porter plainte.

L’ICAC a aussitôt été alertée. Le policier a été arrêté ce mardi pour avoir enfreint l’article 7(1) de la Prevention of Corruption Act (PoCA). Le bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP) ayant estimé qu’il peut être poursuivi pour avoir sollicité un pot-de-vin en sa capacité de fonctionnaire.