« Il y a encore un effort conséquent à faire », note Transparency Mauritius ( TM) après la publication du dernier indice de perception de la corruption qui compile la performance de 175 pays. Le score de Maurice connait une légère amélioration par rapport au classement de l’année dernière (54 contre 52). En conséquence, le pays gagne 5 places au classement pour passer à la 47e position. Une performance toujours en deça de celle de 2012, quand Maurice était classée à la 43e place avec un score de 57 points.

TM attribue l’embellie dans la performance de Maurice au score recueilli dans le cadre du dernier rapport du World Economic Forum. Les trois autres indicateurs utilisées pour compiler l’indice de Transparency sont les rapports de la Fondation Bertelsmann, de l’Economist Intelligence Unit et de Global Insight. TM dit par ailleurs espérer que le Serious Fraud Office ou le Financial Crime Commission, préconisés respectivement par l’Alliance PTr-MMM et l’Alliance Lepep permettront de « renforcer la lutte contre la corruption » en approfondissant le travail initié par la commission anti corruption.

Pour ne pas déroger à la tradition ce sont les pays scandinaves qui occupent une nouvelle fois le haut du classement. Ainsi, le Danemark se classe première devant la Nouvelle Zélande. Suivent la Finlande, la Suède. Singapour et la Norvège occupent conjointement la 5e Place.