Un octogénaire est la sixième victime à succomber au MERS-coronavirus, a annoncé la Corée du Sud ce lundi 8 juin. Tandis que 87 personnes contaminées (incluant les patients décédés) ont été répertoriés. Alors que les autorités de ce pays indiquent « une forte progression des nouvelles contaminations consécutives à l’épidémie », avec quelque 2 300 individus placés en quarantaine, rapporte Le Monde, Maurice aussi se prépare à faire face au virus.

Ainsi, les médecins du privé et du public ont été briefés de nouveau sur la maladie, ses symptômes de même que sa prise en charge, indique le ministère de la Santé. Au niveau du port et de l’aéroport, le protocole de surveillance a été renforcé, notamment pour les voyageurs en provenance de pays à risque dont la Corée du Sud. Toutes les analyses effectuées jusqu’ici sur des échantillons sont « négatives pour le coronavirus », affirme le ministère dans un communiqué.

Le médecin du centre international de la vaccination, situé dans la capitale, est tenu d’informer ceux qui se rendent dans les zones à risque des précautions à prendre pour éviter la contamination. D’autant qu’il n’existe aucun vaccin et que le traitement est symptomatique.

precautions coronavirus

Car il faut savoir, comme le précise le ministère, que la propagation du virus ne semble pas se faire facilement, « à moins d’un contact étroit avec une personne infectée ». Les cas détectés jusqu’ici « sont survenus à l’intérieur d’un service de santé » ou chez des proches des patients.

Le MERS-coronavirus est apparu pour la première fois en 2012, en Arabie saoudite, au Moyen Orient, d’où son nom (Middle East Respiratory Syndrom-coronavirus). De la même famille que le SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère), survenu en 2003 à Hong-Kong avant de se répandre dans le monde, il a toutefois un taux de mortalité plus élevé (36%).

symptomes coronavirus

Le gouvernement sud-coréen a, du reste, confirmé ce dimanche avoir identifié 24 centres de santé où les contaminations sont survenues ou que des patients atteints de MERS-coronavirus ont visités. Alors que quelque 2 300 personnes sont placées en quarantaine, le vice-Premier ministre a annoncé que leurs téléphones mobiles seront tracés pour s’assurer qu’elles ne quittent pas leurs domiciles. « Il faut comprendre que c’est une mesure inévitable dans l’intérêt des voisins et des familles », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

Le premier cas a été rapporté le 20 mai en Corée du Sud. L’homme revenait d’un voyage au Moyen Orient. Depuis, plus de 1 000 écoles ont fermé leurs portes et des milliers de touristes ont annulé leur voyage dans ce pays.

Sources : Le Monde, The Guardian

Photo (AFP/Ed Jones via LesEchos.fr) : La Corée du Sud a confirmé 87 cas de contamination ce lundi, dont 23 nouvelles durant ces dernières 24 heures. La population se protège notamment en portant des masques.