Les controverses entourant la Coopérative de Vacoas ont échaudé Claridge Properties. Celui-ci a retiré son offre d’achat pour un terrain de 37 arpents à Flic-en-Flac. C’est ce qu’explique la Vacoas Popular Multi-Purpose Co-operative Society Ltd (VPMCS) dans un courrier envoyé à ses membres, et circulé aux médias ce mardi 7 août.

«Que ni les négociations avec la Société, ni la vente, ne portent préjudice à sa réputation» était l’une des conditions imposées par Claridge Properties, indique le communiqué. Or, la vente de ce terrain est sujette à controverse depuis plusieurs mois. Cela suivant les allégations d’ingérence de Sunil Jhugroo, ex-président de la coopérative, à l’encontre du ministre Sunil Bholah.

La question avait d’ailleurs fait l’objet d’une Private Notice Question en avril dernier et des vifs démentis de Bholah. L’Independent Commission against Corruption a, par la suite, initié une enquête. «Les médias ont relayé des informations pouvant être préjudiciables à la crédibilité du soumissionnaire et à la vente elle-même», note le board de la coopérative.

Claridge Properties a communiqué sa décision le 20 juillet. Un «coup dur» qui, pour le board la VPMCS, est le fruit des «tentatives de déstabilisation d’un petit groupe».

Le conseil d’administration compte «prendre des initiatives pour que la coopérative soit dédommagée des torts ainsi subis». Et pour un nouvel appel d’offres concernant le terrain à Flic-en-Flac.

Coopérative de Vacoas : L’acheteur retire son offre pour le terrain de Flic-en-Flac by ION News on Scribd