Passer sa retraite en communauté ? Un nouveau complexe de luxe destiné aux seniors est prévu à Réduit. ​​Baptisé «Royal Green Luxury Elderly Apartment» s’étendra sur 5 arpents et 71 perches et comprendra 138 appartements (chambre simple, double, triple et penthouse) ainsi qu’un centre de soins accomodant 54 chambres. Le complexe sera situé près du siège de l’Independent Commission against Commission et l’hôpital Wellkin. Des réservations ont déjà été reçues.

Le projet accueillera à la fois des personnes âgées indépendantes mais aussi celles qui ont besoin d’assistance et de soins. Les services comprendront des soins palliatifs.

Le bâtiment principal sera équipé, au rez-de-chaussée, d’une grande salle pour diverses activités, d’un centre de bien-être, d’une salle de gym et d’une piscine. Le premier étage comprendra le centre de soins pour les personnes fragiles, un dispensaire, un conservatoire, un espace d’activités et un lounge. Médecin et infirmiers seront postés sur place.

Cinq blocs d’appartements sont prévus de même qu’un clubhouse. Les espaces de parking seront au nombre de 280, dont 101 en plein air. Des rampes d’accès sont prévues pour les personnes à mobilité réduite. 11 aires de stationnement pour personnes en fauteuil roulant sont prévues au niveau des cinq blocs et des ascenseurs sont installés.

La construction de la première phase de ce projet, dont le rapport Environmental Impact Assessment (EIA) a été soumis récemment, devra débuter en mars prochain avant d’être livré 12 mois plus tard. Ce premier chantier, confié à Nundun Gopee & Co. Ltd, verra la livraison du bâtiment principal et de deux blocs d’appartements (50 unités) sur les cinq prévus. 64 places de parking sont prévus en sous-sol et 77 au niveau du rez-de-chaussée. L’ouverture est prévue pour mai 2020.

Le promoteur de ce projet, Luxury Retirement Village Ltd, soutient qu’il y a une grande demande pour des maisons de retraite de ce type. De plus, le vieillissement de la population prouve qu’il y aura un intérêt croissant pour ce secteur au fil des années. D’autant plus que le gouvernement n’offre aucune facilité de ce genre.