Il était l’un des conseillers les plus proches du Premier ministre britannique David Cameron. The Telegraph révèle, aujourd’hui, que Patrick Rock, qui travaillait sur les systèmes de filtrage d’images pédopornographiques, a été arrêté le mois dernier. Son interpellation est liée à de possibles délits concernant… la pornographie infantile. Et c’est Downing Street qui a rapporté le cas à la police.

En novembre dernier, Microsoft et Google ont accepté d’introduire des modifications qui empêcheront l’affichage d’images pédopornographiques dans les résultats de recherche.

Dans un communiqué, le bureau du Premier ministre britannique explique « le 12 février, Downing Street a été informé d’une infraction potentielle concernant des images d’abus sexuels sur enfants ».

Le cas a alors été immédiatement référé à la National Crime Agency et le Premier ministre tenu informé.

« Patrick Rock a été arrêté très tôt le 13 février, quelques heures après que Downing Street a rapporté l’affaire », poursuit le communiqué. Des policiers se sont par la suite rendus au bureau du Premier ministre « pour accéder aux systèmes et bureaux informatiques qu’ils jugeaient nécessaires ».

Une porte-parole du gouvernement a cependant précisé : « Patrick Rock faisait bien partie des conseillers et officiels impliqués dans [le traitement du dossier de systèmes de filtrage] mais le travail était dirigé par quelqu’un d’autre, et les ministres prenaient les décisions. »

Un porte-parole de David Cameron insiste : « Le Premier ministre estime que les images pédopornographiques sont odieuses et que ceux impliqués dans ces pratiques doivent en subir les conséquences légales. »

Photo : Steve Back via The Telegraph