La plus grande banque du pays n’a pas dit son dernier mot. Reconnue coupable de blanchiment d’argent dans l’affaire MCB/NPF hier, la MCB compte faire appel du jugement.

Les magistrats Renuka Dabee et Vijay Appadoo ont, dans leur jugement prononcé hier, relever les trop grands pouvoirs accordés à Robert Lesage, ex-File Manager, et le système de contrôle interne défaillant qui a permis le détournement de plus de Rs 880 millions des comptes du National Pension Fund entre 1997 à décembre 2002.

Dans un communiqué émis hier soir, la MCB souligne que l’«auteur de ce vol, clairement identifié comme tel par ce même jugement, ainsi que les bénéficiaires, n’ont cependant toujours pas été inquiétés».

Les parties de nouveau en Cour ce 18 octobre pour les plaidoiries sur la sentence.