Il a pour passion le piano et pour expression le jazz. Un talent brut qui s’est exercé, affiné et raffiné au fil des années, des rencontres et des concours à l’international pour se tailler une place parmi les meilleurs. A 30 ans, Jerry Léonide nous revient aujourd’hui avec un album en poche (la sortie de The Key est prévue pour fin septembre) et des sonorités où le sega traverse des mélodies plus aériennes pour écrire sa partition à lui.

Le piano, Jerry Léonide l’a choisi. Après avoir reçu une guitare – et la musique – en héritage de son père. Le clavier électronique lui permet de se produire dans des chorales d’église dès ses 10 ans puis, à 12 ans, dans le circuit hôtelier. Le hasard et le talent faisant bien les choses, le jeune adolescent rencontre un grand piano chez Rajni Lallah (du groupe A4) à l’invitation du bassiste d’exception Linley Marthe pour une jam session chez la pianiste.

Pas de break pour le jeune homme qui fera notamment du piano bar avant de se rendre, à 17 ans, en France pour intégrer le Conservatoire de région de Paris. La rigueur de sa formation ne lui fait pas oublier ses racines. Jerry Léonide revient d’ailleurs dans l’île, en 2007. Ses notes résonnent alors dans les jardins du Centre culturel français Charles Baudelaire lors de la 3édition de Blues dan jazz.

Déterminé à progresser, il s’essaie à de prestigieux concours internationaux : il est 2de la Parmigiani Montreux Jazz Solo Competition (2011) ; parmi les trois finalistes de la Nottingham International Jazz Piano Competition l’année suivante puis obtient le premier prix du Concours Piano Forté de Jazz à Vian. En 2013, il tente de nouveau le concours du festival de jazz de Montreux où il obtient le premier prix et le Prix du Public UBS & Montreux Jazz Artists Foundation.

Le retour de Jerry Léonide à Montreux et le making of de « The Key »

Son piano l’amène à jouer avec le trompettiste américain Roy Hargrove, le batteur francais Manu Katché ou encore à tourner et enregistrer avec le célèbre groupe sénégalais Touré Kunda.

Ce soir, à partir de 20h, c’est sur la scène de l’auditorium Francis Thomé, à Quatre-Bornes, que Jerry Léonide nous convie pour une Manifestation de piano. A deux mains puis à quatre mains avec un autre pianiste de sa génération et parmi les meilleurs dans l’île, Olivier David (ci-dessous).

Olivier David

Billets en vente à Rs 500 sur le Rezo Otayo et sur place à partir de 19h.