Les discussions tripartites se poursuivent. D’ores et déjà, un chiffre a été avancé. Celui de Rs 330 par le gouvernement. C’est ce qui ressort des débats qui ont démarré à Port-Louis dès 10h30 ce matin.

Après une pause, ceux-ci ont repris. Syndicats et patronat devraient faire connaître leurs propositions. La CTSP a suggéré Rs 500 pour ceux touchant plus de Rs 16 000 et Rs 1 000 sous ce seuil. La Federation of Civil Service and Other Unions a donné le chiffre de Rs 1 000.

Le Premier ministre (PM) et ministre des Finances Pravind Jugnauth préside cette rencontre. Aux côtés de son Deputy PM Ivan Collendavelloo, et des ministres Mahen Seeruttun (Agro-industrie), Soodesh Callichurn (Travail), Ashit Gungah (Industrie et Commerce) et Eddy Boissézon (Fonction publique), du secrétaire financier Dev Manraj et d’autres fonctionnaires.

Au niveau du secteur privé, on note la présence de Jacqueline Sauzier, secrétaire générale de la Chambre d’agriculture ; de Lilowtee Rajmun Jooseery, CEO de la Mauritius Export Association ; du CEO de l’Association des hôteliers et restaurateurs de l’île Maurice, Jocelyn Kwok ; ou encore de Kevin Ramkelawon, CEO de Business Mauritius.