Sa présence était attendue à la commission d’enquête sur les drogues, ce mercredi 7 février. Mais Sada Curpen n’est pas venu.

Une convocation a bien été envoyée à son domicile. Mais le Chief Court Usher qui s’y est rendu a trouvé portes closes.

Sur ordre de l’ex-juge Paul Lam Shang Leen, qui préside la commission, une nouvelle convocation sera envoyée à Curpen.

Le nom de ce dernier a été cité en relation avec Raouf Gulbul. Curpen est poursuivi pour blanchiment d’argent. Il avait été arrêté en mars 2010, à l’aéroport de Plaisance, avec une importante somme en euros et en roupies. Son procès a démarré ce lundi, en Cour intermédiaire. La prochaine audience est prévue le 5 mars.

Curpen, poursuivi également pour complicité dans le cadre du meurtre de Denis Fine, a vu sa charge rayée début 2017.

L’audition de Pravin Appadoo, un directeur de casino, est prévue pour demain.