Des 2500 femmes enregistrées auprès du National Women Entrepreneur Council, la moitié n’est pas active. Pour Fazila Jeewa-Daureeawoo, le projet 50 Million African Women Speak permettra à davantage d’entre elles de saisir des opportunités de faire le marketing de leurs produits et d’échanger des connaissances.

Le Common Market for Eastern and Southern Africa constitue un réseau électronique d’information pour promouvoir le marketing, la vente et la coopération entre les femmes entrepreneurs du regroupement économique. La ministre de l’Egalité des genres précise que dans le cas de Maurice, le type de plateforme dont des femmes entrepreneurs du pays ont besoin est en train d’être étudié.