« Comme des moutons », des députés de l’opposition ont voté les amendements constitutionnels proposés par le gouvernement. Il en sera de même pour le projet de loi instituant la Prosecution Commission, affirme le ministre de l’Energie. Ivan Collendavelloo estime qu’il en sera ainsi parce que le texte que propose le gouvernement est pertinent.

Le leader du Muvman Liberater a également défendu Ravi Rutnah. Pour Collendavelloo, les propos du député de son parti ont été mal rapportés car celui-ci n’a jamais voulu dire que la Prosecution Commission voit le jour en raison du nombre d’accusations provisoires rayées dans les affaires où Navin Ramgoolam est mis en cause.