Souffrant, le Premier ministre n’a pas assisté à la commémoration officielle de l’abolition de l’esclavage au Morne, ce 1er Février. En l’absence de Pravind Jugnauth, c’est son second, Ivan Collendavelloo, qui s’est chargé de dresser la longue liste de réussites du Premier ministre.

Si le Deputy Prime minister a loué les efforts de Pravind Jugnauth et de Sir Anerood Jugnauth, avant lui, d’œuvrer pour la décolonisation complète de Maurice, il a loué la volonté du chef du gouvernement de combattre la pauvreté. Affirmant même que la mise en place du salaire minimum, une mesure annoncée par Pravind Jugnauth, constitue «la véritable fin» de l’esclavage.

Réagissant aux propos du père Alain Romaine, ce matin à Cassis. Ivan Collendavelloo a confirmé que le gouvernement compte convertir une partie du Grenier, dans la zone portuaire en un musée de l’esclavage.