Ajay Gunness devrait s’occuper des problèmes de son parti. C’est ce que rétorque Ivan Collendavelloo au secrétaire général du MMM. Celui-ci l’a accusé, lors de l’interview live sur ION News, de ne pas avoir dissuadé la présidente de la République d’entretenir des liens étroits avec le Planet Earth Institute (PEI) du milliardaire angolais Alvaro Sobrinho.

Le Deputy Prime minister dit être «bien fier» d’avoir proposé le nom d’Ameenah Gurib-Fakim à la présidence. Il estime d’ailleurs qu’elle aura sans doute l’occasion de corriger les informations publiées au sujet de l’utilisation d’une carte de crédit émise au nom du PEI. Collendavelloo affirme qu’il y a des explications «correctes» à ce qu’il s’est passé.

Ivan Collendavelloo assistait, le jeudi 1er mars, à la soirée de Corporate Reporting Awards organisée par PwC.