Le MMM n’a pas sollicité l’aide du Muvman Liberater et le ML ne compte pas non plus aider les mauves à remporter la partielle du 17 décembres. C’est ainsi qu’Ivan Collendavelloo a souhaité faire taire les «rumeurs» d’une entente entre les deux partis dans le cadre de la partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes (no 18).

A Trèfles, lors d’une réunion de son parti, Collendavelloo a estimé que ce sont les directions du MSM et du ML qui décideront si le gouvernement présentera un candidat à la partielle. Pour le Premier ministre par intérim, si c’est le cas, le gouvernement pourra «balye karo» au no 18.