Ce regroupement d’une douzaine d’ONG en appelle au Premier ministre et au ministre de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation pour traduire en actes les conclusions des récents jugements de la Cour suprême au sujet de constitutionnalité de la nouvelle carte biométrique. Une lettre dans ce sens leur a été envoyée ce mardi 16 juin.

Le collectif demande ainsi au gouvernement de rappeler l’Assemblée nationale afin de faire voter un nouveau cadre légal régissant le recueil et l’utilisation des données biométriques pour les cartes d’identité. Parmi les demandes du collectif figurent également la désactivation de la carte à puce des cartes biométriques. La mise en place d’une commission d’enquête sur l’attribution, à Rs 1,5 milliard, du contrat de la carte biométrique par le gouvernement PTr-PMSD. Ainsi que l’assouplissement des conditions permettant aux citoyens de retirer la nouvelle pièce d’identité.