Ils ne veulent pas céder, malgré les explications des officiers de la Sécurité sociale. Selon une cinquantaine d’habitants de Cité Cim à Rivière-du-Rempart, ils ont chacun droit à trois jours d’allocation spéciale suite aux fortes pluies de ces derniers jours. Or, le ministère de la Sécurité sociale précise qu’ils ont droit à l’allocation de Rs 525, seulement en cas d’épisode de pluie torrentielle, ou quand les averses durent pendant toute une semaine. Ne satisfaisant pas à ces critères, ils ont droit à une allocation de Rs 175.

Si une cinquantaine d’habitants de ce quartier ont accepté cette compensation, le même nombre de personnes a vivement protesté devant le bureau de la Sécurité sociale de Rivière-du-Rempart, ce jeudi. Estimant qu’ils devenaient agressifs envers les fonctionnaires présents, la police les a dispersés. Si les habitants de Cité Cim affirment que du gaz lacrymogène a été utilisé contre eux, au Police Press Office, on déclare que cela n’a pas été le cas.

Ce vendredi, une cinquantaine d’habitants de Cité Cim se sont à nouveau massés devant le bureau de la Sécurité sociale de Rivière-du-Rempart. Mais au ministère, on rappelle que le protocole établi sera strictement suivi et seule la somme prescrite allouée aux sinistrés.