Le coach d’Arsenal le concède. « Nous aurions dû mettre 3 buts avant que le Bayern ne soit entré dans le jeu. » Car malgré un début de match remarquable, hier soir, lors des 8de finale de l’UEFA Champions League, l’équipe anglaise s’est très vite retrouvée en mauvaise posture face au champion en titre.

En effet, l’occasion lui est donnée de marquer dès la 9e minute. Mais Mesut Ozil ne parvient pas à transformer le penalty. « Ce penalty manqué a quelque peu ébranlé la foule et les bonnes ondes », dit le manager d’Arsenal.

Yaya Sanogo et Alex Oxlade-Chamberlain ratent également leurs chances. Les choses se gâtent avec l’exclusion du gardien de but, Wojciech Szczesny, juste avant la mi-temps. Wenger ne comprend toutefois pas la décision de l’arbitre. « Il y avait contact et c’était bel et bien un penalty, mais un carton rouge ? » Alaba a pourtant manqué l’occasion d’ouvrir le score pour le Bayern Munich sur ce penalty.

Sur l’ensemble du match, Arsenal enregistre une possession de balle de seulement 21 %. « [Hier] soir, tout était contre nous », a déclaré Wenger à Sky Sports à l’issue de la rencontre. Il n’empêche que l’entraîneur des Gunners se dit tout de même satisfait de la prestation de son équipe. « C’était un match difficile et l’équipe a montré une certaine classe»

Au vu des 2 buts encaissés à domicile hier, Arsenal se devra d’en marquer autant lors du match retour, à l’Allianz Arena, pour espérer se qualifier pour le prochain tour. Comme l’année dernière. « Nous avions gagné (…) Nous devrons réitérer cette performance », dit un Wenger optimiste.

Photo : telegraph.com