Follow Us On

Slider

«Pa bis individiel ankor.» Les habitants de Chamarel souhaitent que le service d’autobus soit assuré par la National Transport Corporation (NTC) au lieu de Perle de la Savanne. Plus d’une centaine de personnes de la région ont manifesté, ce dimanche 1er septembre, vis-à-vis contre cet opérateur de bus individuel. Celui-ci assure la desserte de et vers Quatre-Bornes.

Les retards sur les horaires de trajet sont légion, expliquent les habitants, sans compter que le nombre d’autobus est insuffisant pour la région. Ils se désolent que l’opérateur ne prévoit que deux véhicules, censés faire le trajet entre Chamarel/Quatre-Bornes huit fois par jour. De plus, le bus tombe souvent en panne, indique Jean-Berty Seesahye, vice-président du conseil de village de Chamarel. Une situation qui perdure depuis presque une dizaine d’années, ajoute-t-il.

S’il reconnaît des manquements occasionnels, la compagnie fait de son mieux pour assurer le service, assure Ravin Jugurnauth. Le directeur de Perle de la Savanne rappelle que son entreprise est la seule à avoir maintenu ses activités dans la région. Les autres concurrents, y compris la NTC, ont préféré abandonner cette route.

Du côté de la NTC, Sunil Gopal, responsable de communication de la compagnie, indique que la National Transport Authority est responsable de l’attribution des lignes aux opérateurs d’autobus.

Sollicitée, la NTA nous a renvoyé vers le ministère du Transport. Où personne n’a répondu à nos appels.

Facebook Comments