Follow Us On

Slider

Que le Royaume-Uni insiste que les Chagos lui appartiennent alors que l’Onu l’a sommé de rendre l’archipel relève de la «malhonnêteté», estime Olivier Bancoult. Il n’empêche : le gouvernement et la communauté chagossienne collaborent sur un plan, aux côtés d’experts, pour le relogement des natifs ou de leurs descendants qui voudront retourner sur ces îles, indique le leader du Groupe Réfugiés Chagos.

Olivier Bancoult est rentré à Maurice dans la matinée du mercredi 23 mai.

Photo (archives) : Olivier Bancoult (à gauche à l’avant-plan) avec la délégation mauricienne à La Haye, en février dernier, suivant l’avis consultatif de la Cour internationale de justice jugeant l’excision des Chagos «illégale».

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : newsroom@ionnews.mu
Publicité : ads@ionnews.mu

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Actualités, Main sliders, Slider_Actu
[Audio] Chagos : Boolell suggère une étude sur les pertes sociales et économiques

L’opposition et le gouvernement doivent être solidaires sur le dossier Chagos, estime Arvin Boolell. Maintenant que Maurice a rallié un...

Close