Semaine décisive pour Maurice dans son combat pour recouvrer la souveraineté sur les Chagos. Les auditions à la Cour internationale de justice démarrent aujourd’hui à midi (heure de Maurice). Sir Anerood Jugnauth, ministre mentor fera le discours inaugural avant que le panel légal de Maurice ne prenne le relais dans le cadre de l’avis consultatif que demande Maurice sur l’excision de l’archipel de son territoire. Le pays a trois heures pour convaincre. A suivre en direct à partir de midi sur ION News.

Après une pause de deux heures, ce sera au tour du Royaume-Uni de plaider sa cause à partir de 17 heures (heure de Maurice). Le même temps lui est imparti, soit trois heures.

Les auditions se poursuivront demain avec les interventions de : l’Afrique du Sud, l’Allemagne, l’Argentine, l’Australie, le Belize, le Botswana, le Brésil et Chypre.

Mercredi 5 septembre, place aux Etats-Unis, qui opère une base militaire sur Diego Garcia, de donner son point de vue. Puis ce sera au tour du Guatemala, des îles Marshall, de l’Inde, d’Israël, du Kenya, du Nicaragua, du Nigeria, de Serbie, de Thaïlande, du Vanuata, de la Zambie et, enfin, de l’Union africaine.

Chagos : L’appel d’Olivier Bancoult à Steven Spielberg et compagnie

Olivier Bancoult du Groupe Réfugiés Chagos et Patrick Singaïny, intellectuel réunionnais, ont signé une lettre ouverte à huit réalisateurs américains. Et non des moindres. Il s’adresse à Spike Lee, Michael Moore, Oliver Stone, George Clonney, Lee Daniels, Ava DuVernay, Ryan Coogle et Steven Spielberg.

«L’archipel des Chagos doit revenir aux seuls Chagossiens qui y ont fondé une culture créole unique», écrivent Bancoult et Singaïny, ainsi que leurs cosignataires Ananda Devi, écrivaine, et Khal Torubally, écrivaine et cinéaste, tous deux Mauriciens ; Jean-Luc Raharimanana, écrivain malgache en langue française ; Souef Elbadawi, auteur comorien ; Pascal Blanchard, historien français de l’empire colonial français : François Durpaire, spécialiste des Etats-Unis ; Achille Mbembé, philosophe d’origine camerounaise, théoricien du post-colonialisme ; et Edgar Morin, sociologue et philosophe français.

Les huit réalisateurs, à qui la lettre ouverte publiée sur Mediapart refait la chronologie du combat des Chagossiens et de l’Etat mauricien, sont invités à faire partie d’un message vidéo. A enregistrer devant «une de leurs œuvres phares» : Malcolm X pour Spike Lee, Bowling for Columbine pour Michael Moore, JFK pour Oliver Stone, Les Marches du pouvoir pour George Clooney, Le Majordome pour Lee Daniels, Selma pour Ava DuVernay, Black Panther pour Ryan Coogle et La liste de Schindler pour Steven Spielberg.

Photo (Facebook/Olivier Bancoult) : Olivier Bancoult et la délégation du Groupe Réfugiés Chagos à la Cour internationale de justice de La Haye, aux Pays-Bas.