Breaking news
  • No posts were found

Videos

[Vidéo] D.Y Patil : Le MSM réclame la démission de trois ministres

Pour le MSM, c’est le Premier ministre qui est le principal responsable des dysfonctionnements constatés au Dr D.Y.Patil Medical School d’Ebène car « rien ne se décide sans lui  au gouvernement ». Nando Bodha estime toutefois que trois des ministres de Navin Ramgoolam doivent également assumer leurs responsabilités et démissionner. Car ils n’ont pas su, selon le secrétaire général du MSM, faire respecter les règles et l’intégrité au sein des systèmes

[Vidéo] Le MMM et le MSM tombent d’accord sur la réforme électorale

C’était le dernier caillou qui grippait l’engrenage, le Remake de 2000 semble s’en être débarrassé. Le MMM et le MSM ont en effet trouvé un terrain d’entente sur la question de la réforme électorale. 62 députés élus au First Past the Post, 20 députés à la proportionnelle (avec un seuil d’éligibilité à 7,5%) ainsi que 8 autres députés choisis par les leaders des partis. C’est la formule choisi par le

[Vidéo] D.Y.Patil : Le Registrar du Medical Council auditionné par le CCID

Le Dr Kishore Deepchand du Conseil de l’ordre des médecins s’est rendu à la police aujourd’hui pour fournir aux enquêteurs du CCID des détails sur les procédures à suivre avant que des médecins soient autorisés à pratiquer à Maurice. Suite aux comptes rendus dans la presse faisant état d’irrégularités au Dr D.Y.Patil Medical School, le Medical Council avait écrit au commissaire de police afin de lui demander d’initier une enquête

[Vidéo] La minute érotique : La capote « électrique »…

A l’époque du tout digital, il n’était qu’une question de temps avant que la technologie s’immisce dans notre intimité. Et avec l’Electric Eel, ces messieurs ne devraient avoir aucune raison de ne pas sortir couverts. Ce préservatif électrifié, mis au point par deux étudiants du Georgia Institute of Technology, est censé augmenter les sensations. Comment ? Au moyen de conducteurs et d’électrodes intégrés à l’intérieur et tout le long de « l’objet »,

[Vidéo] Armand Apavou : « Tout ce que nous savons, c’est par la presse »

Armand Apavou en est persuadé. Il y a eu « précipitation » pour conclure la vente de ses hôtels mauriciens. Et, dans une certaine mesure, une « incompréhension » et une « méconnaissance » du dossier et du groupe Apavou au niveau du pouvoir public. Le PDG du groupe Apavou s’interroge : pourquoi vendre quatre hôtels alors que les établissements du Sud suffisent ? Il ne comprend pas non plus ce qu’il considère comme un manque de transparence

[Vidéo] A la conquête du vote musulman

C’est le match dans le match entre le Remake de 2000 et le gouvernement. Selon les spécialistes de la question dans les deux camps, le vote musulman sera crucial pour toute alliance souhaitant remporter les prochaines élections générales. Chacun y va donc de son offre pour convaincre cet électorat qui a légèrement ‒ mais décisivement ‒ penché en faveur du Parti travailliste depuis 2005. Notamment grâce à la présence de

[Vidéo Humour Desk] Quand Navin Ramgoolam massacre le hindi

Si Navin Ramgoolam est un bon orateur en créole, en français ou en anglais, ses prestations en hindi ont tendance à virer au sketch. Malgré cela, le Premier ministre se fait un devoir de prononcer chaque année une partie, voire la totalité de son discours de Maha Shivratree en hindi. Le ION News Humour Desk s’est donc intéressé de près à l’allocution d’hier de Ramgoolam. Voilà ce que nous avons

Ramgoolam lance une nouvelle pique à SAJ

La guerre des mots n’en finit plus. Sir Anerood Jugnauth a encore une fois été la cible de Navin Ramgoolam hier à Ganga Talao. Celui-ci réagissait de manière détournée à une réplique cinglante de SAJ à son égard, samedi dernier. Les deux hommes se livrent, depuis deux semaines, à une guerre à distance par déclarations de presse interposées.

[Vidéo] Meeting du 1er Mai du PTr : Ramgoolam « en train d’en discuter »

Le Parti travailliste (PTr) pourrait changer d’avis. Si l’année dernière, il avait préféré ne pas organiser de meeting du 1er mai, le Premier ministre admet qu’il est « encore en train d’en discuter » pour cette année. Lors d’un dépôt de gerbes, aujourd’hui, au Square Guy Rozemont à Port-Louis, dans le cadre du 78e anniversaire du PTr, Navin Ramgoolam a toutefois promis un « congrès grandiose » pour l’anniversaire du parti. Profitant de sa

[Vidéo] Ramgoolam évoque les chefs d’Etat illettrés : réplique cinglante de SAJ

Sir Anerood Jugnauth n’a que très peu apprécié l’allusion du Premier ministre aux chefs d’Etat insuffisamment « cultivés », voire « illettrés ». Le leader du Remake de 2000 a donc profité de la conférence de presse de ce samedi pour régler ses comptes avec Navin Ramgoolam. Puisque certains des propos tenus par SAJ sont potentiellement diffamatoires, nous avons décidé de ne pas les diffuser. Toutefois, au lieu d’utiliser des « beeps » intempestifs pour occulter les

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>