Breaking news
  • No posts were found

News

L’assemblée des délégués vote le maintien de la direction actuelle du MMM

Le vote à bulletin secret a livré son verdict. L’assemblée des délégués s’est prononcée, ce dimanche 15 mars, en faveur du maintien de la direction actuelle du MMM. Paul Bérenger a, toutefois, demandé à ce qu’ils se réunissent à nouveau dimanche prochain pour confirmer cela car seuls 54% des branches étaient présents pour voter aujourd’hui. L’assemblée des déléguées qui s’est tenue à Belle-Rose ce dimanche a été très houleuse.

Assemblée des délégués très houleuse pour le MMM ce dimanche

C’est une assemblée des délégués du MMM très houleuse qui a lieu actuellement à la salle municipale de Belle-Rose. La presse a même été priée de ne pas filmer les débats afin que les opinions puissent s’exprimer librement. Ceux, très nombreux, qui ont pris la parole n’ont pas été tendres, et ont été parfois virulentes. Des critiques qui ne s’adressent pas nécessairement au leader Paul Bérenger. Mais qui visent surtout

[Vidéo] Bérenger fait son «mea culpa» sur les dérives au MMM et met son leadership en jeu

Le leader du MMM l’admet: il a sa part de responsabilité dans ce qui arrive actuellement chez les mauves. C’est notamment son attitude consistant à « evit lamerdman a tou pri », qu’il dit être à l’origine du malaise. Tirant les leçons de cette situation, mais aussi de «l’hystérie » des « palabres » voire du « communalisme » dont serait victime l’actuelle direction collégiale, Paul Bérenger dit s’en remettre aux deux instances de décision du

[Vidéo] Narendra Modi démontre ses talents de puissant orateur dans un discours en hindi au MGI

Oublié le téléprompteur hi-tech sur lequel il a lu ses discours en anglais. Oublié, le langage très policé des signatures d’accords. Cela à l’occasion d’une civic reception donnée en son honneur au Mahatma Gandhi Institute, le jeudi 12 mars. Parlant avec passion, le Premier ministre indien a fait l’éloge de la rélation filiale qu’entretient l’Inde avec Maurice. Avant d’étendre cette relation familiale au monde entier. Car comme le fait remarquer Narendra Modi,

[Vidéo] Les membres des régionales du no 1 et du no 4 du MMM démissionnent du parti

« Démission massive » au niveau des régionales port-louisiennes du MMM, plus particulièrement au no 1 et au no 4. Pour Jean-Claude Barbier, qui en a fait l’annonce hier à la salle municipale de St Francois Xavier, ce départ en nombre, qui sera suivi d’autres assure-t-il, vient souligner le « ras-le-bol », le « dégoût » des militants. Une situation dont Paul Bérenger est seul responsable, selon l’ex-membre du MMM. Alors que des membres de la régionale no 4

Séminaire sur l’immigration au Canada ce week-end

C’est le pays du sirop d’érable et des grands espaces. Et malgré ses hivers rigoureux, le Canada continue d’attirer de nombreux Mauriciens qui choisissent d’y travailler, voire d’y émigrer. Pour ceux qui envisagent d’y refaire leur vie, un séminaire d’information est organisé ce week-end. Car il faut savoir que les critères d’admissibilités se sont durcis depuis 2011. C’est Yuliya Balina, forte de sa dizaine d’années d’expérience, qui animera ce séminaire. Consultante

[Vidéo] L’opposition mais aussi des ministres absents de la garden-party au château du Réduit

Les célébrations de la fête nationale se sont poursuivies, cet après-midi, avec la traditionnelle Garden Party du président de la République. Si le soleil et le ciel bleu étaient bien au rendez-vous, certaines personnalités se sont toutefois fait remarquer par leur absence. Plusieurs ministres, et non des moindres, n’étaient pas dans les jardins du château du Réduit pour la réception. Parmi, les front benchers Showkutally Soodhun et Roshi Bhadain, mais

Le gouvernement met un terme au projet CT Power

Il n’y aura pas de centrale à charbon à Pointe-aux-Caves. Ainsi en a décidé le Conseil des ministres, ce vendredi 13 mars. Le communiqué émis en fin d’après-midi indique que les circonstances entourant l’octroi du contrat ont été prises en considération. De plus, les promoteurs du projet CT Power n’ont pas fourni des preuves de leur capacité financière ou de leurs sources de financement, est-il souligné. Il semblerait donc que la Letter of

[Document] La Cour suprême autorise la police à avoir accès aux portables de Ramgoolam

Oui, la police peut avoir accès aux téléphones portables de Navin Ramgoolam. La juge Rita Teelock a, en effet, rejeté la demande d’injonction de l’ex-Premier ministre. La police devra toutefois respecter les droits constitutionnels de Ramgoolam en se pliant à quatre conditions : Le Commissaire de police devra identifier les officiers qui seront chargés de la sauvegarde des données obtenues à partir des téléphones portables et toute carte mémoire. Les officiers doivent

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>