Breaking news
  • No posts were found

News

[Vidéo] Peu de surprises lors des élections du Comité Central du MMM

Les élections de ce dimanche étaient attendues chez les mauves. Tandis que certains s’attendaient à un vote sanction contre l’équipe dirigeante après l’alliance Parti Travailliste-MMM d’autres espéraient plutôt un fort rajeunissement du Comité Central. Au final, à l’exception de Jean Claude Barbier et de Raffick Sorefan, deux élus mauves au Parlement, les membres les plus en vue du parti se sont tous fait réélire. Si Paul Bérenger est arrivé sans

[Vidéo] Rs 15 millions : le sommet de l’iceberg d’argent découvert chez Ramgoolam selon la Police

Du coté du Central Criminal Investigation Department, on estime que la somme d’argent comptée jusqu’ici représente bien moins de 10% de la fortune que contiennent les coffres-forts saisis chez Navin Ramgoolam dans la nuit de vendredi à samedi. Le sergent Sanjay Nobin a tenu un court point de presse ce dimanche après-midi pour confirmer que l’exercice de comptage des billets trouvés dans les coffres-forts de Navin Ramgoolam a été interrompu

L’examen du contenu des coffres et valises pourrait être interrompu

Navin Ramgoolam est toujours aux Casernes centrales pour le décompte de la somme d’argent découvert dans l’un de ses coffres-forts. Mais vers 16h15, l’ex-Premier ministre s’est senti un peu faible. Ses avocats envisagent de faire une requête concernant l’interruption, pour aujourd’hui, de l’examen du contenu des coffres saisis lors d’une perquisition. L’exercice devrait, du reste, s’étendre sur plusieurs jours comme l’a indiqué Yousuf Mohamed, l’un des avocats de Ramgoolam. Gavin

[Vidéo] L’examen du contenu des coffres et valises saisis chez Ramgoolam se prolongera sur plusieurs jours

Les deux coffres-forts ainsi que les deux valises saisis par la police chez Navin Ramgoolam à Riverwalk ont tous été ouverts. Les enquêteurs passent désormais avec minutie sur leur contenu, dont de grossses coupures. Yousuf Mohamed, l’avocat de l’ancien Premier ministre, a prévenu que cet exercice ne sera pas complété ce dimanche.

[Vidéo] Yousuf Mohamed dénonce la présence de Yerrigadoo au CCID lors de l’ouverture des coffres

La tension est montée d’un grand entre le panel d’avocats de Navin Ramgoolam et l’assistant commissaire de police Heman Jangi ce midi, peu avant l’exercice d’ouverture des coffres-forts saisis chez l’ancien Premier ministre. En cause, l’arrivée au Central Criminal Investigation Department de Ravi Yerrigadoo, l’Attorney General et membre du MSM. Yousuf Mohamed a protesté auprès de l’ACP Jangi contre cette présence jugée comme une immixtion du politique dans une enquête

L’ouverture des coffres-forts de Navin Ramgoolam a commencé

Les coffres-forts saisis chez Navin Ramgoolam vont livrer leur secret. La Central Criminal Investigation Department (CCID) procède actuellement à leur ouverture. C’est ce qu’a confirmé Yousuf Mohamed, l’avocat de l’ex-Premier ministre, à la presse. Ramgoolam, qui s’est rendu aux Casernes centrales accompagné de ses hommes de loi aux alentours de 10h30, a livré les codes aux limiers il y a environ une heure. Les spéculations vont bon train sur le

[Blanchiment] La police perquisitionne à nouveau le domicile de Ramgoolam à Port-Louis, ce samedi soir

[Mise à jour à 22h10] La perquisition a pris fin peu avant 22h. Selon un des hommes de loi de Navin Ramgoolam présent sur les lieux, les enquêteurs sont repartis bredouille. N’ayant pas été en mesure de trouver de nouveaux documents pouvant étayer la charge de blanchiment d’argent contre l’ancien Premier ministre. Le répit n’a été que de courte durée. Depuis plus d’une heure, Navin Ramgoolam se trouve à sa

[Vidéo] Navin Ramgoolam recouvre la liberté 24 heures après son interpellation

Son sourire était plus franc à la sortie du Bail and Remand Court vers 17h, ce samedi. Sur le parvis du New Court House à Port-Louis, des centaines de partisans rouges s’étaient rassemblés pour célébrer la remise en liberté de Navin Ramgoolam. En arrivant au tribunal, ce midi, le sort de l’ancien Premier ministre paraissait toutefois incertain. En effet, l’avocat Yousuf Mohamed estimait aux petites heures du matin que l’objection

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>