Breaking news
  • No posts were found

Main sliders

[Parlement] L’opposition réclame une commission d’enquête sur l’organisation du Hajj

« Une longue séance nous attend, faites preuve d’un peu de décence. Don’t get excited ». C’est ainsi que Maya Hanoomanjee a tenté de calmer les esprits à l’issue d’une question posée par Aadil Ameer Meea sur l’organisation du Hajj en 2016. Initialement adressée à Showkutally Soodhun en sa qualité de ministre chargé de l’organisation du Hajj. Mais c’est au ministre des Arts et de la Culture qu’est revenu la tâche d’y

[Parlement] Hanoomanjee suspend la séance suite à de violents échanges lors d’une question sur la directrice du MES

Le sort de Brenda Thanacoody Soborun a déclenché une violente guerre verbale entre le gouvernement et l’opposition, ce mardi 29 novembre au Parlement. Pour calmer les esprits, la speaker Maya Hanoomanjee a dû recourir à une suspension de séance vers 15h35. C’est lors d’une question du député Rajesh Bhagwan que les choses se sont envenimées. Prenant le relais de Bhagwan, Veda Baloomoody a demandé à la ministre de l’Education si

[Parlement] SAJ «ne sait pas quoi dire» sur la participation de Maunthrooa à une mission en Inde

«Je ne sais pas quoi dire.» C’est avec un sourire narquois que le Premier ministre a répondu à la question de Rajesh Bhagwan. Le whip de l’opposition venait de demander à sir Anerood Jugnauth s’il trouvait normal que Prakash Maunthrooa, accusé de corruption dans l’Affaire Boskalis, fasse partie d’une délégation officielle de Maurice en Inde. «Je suis d’accord que c’est une accusation grave», a expliqué le chef du gouvernement en

[Vidéo] Art contemporain : Rogers House accueille l’exposition METAFORM

Les amateurs d’art contemporain ont jusqu’au 15 décembre pour découvrir les œuvres d’une trentaine d’artistes de Maurice et de l’océan indien. L’exposition METAFORM, organisée par The Third Dot et Rogers Capital, met en valeur des réalisations en trois dimensions dans une variété d’expressions (sculpture, vidéo, installations sonores) et de matériaux. L’exposition est ouverte au public jusqu’au 15 décembre du lundi au vendredi de 10h à 17h à la mezzanine de

[Vidéo] La Plateforme anti-Trade in Services Agreement demande l’intervention de SAJ

Le mouvement syndical maintient la pression. Et c’est d’« une seule voix », soutient Deepak Benydin, qu’il s’oppose au Trade in Services Agreement (TISA) que l’Etat compte signer début décembre, à Genève. Le Conseil des syndicats souligne de nouveau le manque de « dialogue social » autour de cet accord qui pourrait permettre une série de privatisations. Sir Anerood Jugnauth ne doit pas autoriser la signature de cet accord, avance le Conseil des syndicats. Ses membres

[Vidéo] Maurice réitère son souhait pour une «solution pacifique» au conflit israélo-palestinien, dit Soodhun

Commémorer le combat quotidien des Palestiniens. C’est le but d’une exposition de photos organisée par l’Islamic Cultural Centre. Celle-ci a été inaugurée par le ministre Showkutally Soodhun. L’événement est organisé dans le cadre de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, qui est observé le 29 novembre. Soodhun a, dans son allocution, réitéré le vœu de l’Etat mauricien pour une « solution pacifique » au conflit israélo-palestinien. En septembre dernier, Ban

[Vidéo] Avant-goût : La place de choix du Street Art dans Porlwi by Light

Si du 2 au 4 décembre, la capitale vivra au rythme du festival, des dizaines d’artistes et des professionnels du monde du spectacle travaillent à la réalisation du projet depuis des mois. Avant le début de Porlwi by Light, ION News vous emmène à la découverte des artistes et des équipes du festival qui travaillent avant le lever du rideau. Pour ce premier avant-goût, place au Street Art. Sur les

[Vidéo] Marchands ambulants: Pas de concession en décembre, maintient Husnoo

Le ministre des Collectivités locales reste ferme à l’approche de la période des fêtes de fin d’année. Les marchands ambulants devront opérer dans les espaces qui leur ont été alloués dans la capitale. Les laisser retourner dans les artères de Port-Louis n’est « pas du tout » à l’agenda, insiste Anwar Husnoo. Le ministre rappelle que c’était aussi le cas l’année dernière. Et que sa posture reflète celle du gouvernement. « C’est une

Heureux qui, comme Husnoo, se fait jeter aux lions

Heureux qui, comme Husnoo, a fait un grand bien à la capitale, Ou comme celui-là qui, croyant avoir raison Est retourné, chez les siens, pour être jeté aux lions Car à plaire au seigneur, hélas, parfois on s’étale Que les adeptes du poète Du Bellay nous excusent, mais voilà une bien croustillante manière de résumer ce qu’a dû subir le ministre des Collectivités locales, dans la soirée de ce jeudi 24

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>