Breaking news
  • No posts were found

Main sliders

[Vidéo] Jugnauth veut être un exemple mais désapprouve certains comportements

Le Premier ministre veut bien laisser passer les critiques du PMSD et du MMM sur l’affaire Tarolah mais pas ceux de Navin Ramgoolam. Pravind Jugnauth s’en est pris aux écarts de conduite de l’ancien Premier ministre. Estimant que contrairement à Navin Ramgoolam, il vit par les valeurs qu’il prône. S’il dit laisser la police travailler au sujet des sextos échangés entre Kalyan Tarolah et une jeune femme, le Premier ministre

[Vidéo] Ne sachant pas ce qu’il s’est passé, Sinatambou refuse de commenter l’affaire Tarolah

Le porte-parole du gouvernement évite le dossier brûlant Kalyan Tarolah. Etienne Sinatambou incite les journalistes à consulter l’intéressé en personne s’ils souhaitent des réponses au sujet des fameux sextos. Sinatambou a, par ailleurs, confirmé l’application du  Negative Income Tax, dont les premiers paiements seront effectuées dès le 30 novembre 2017. Cette «mesure historique» concerne 150 000 personnes touchant moins de RS 10 000 par mois.  

[Vidéo] Bérenger dénonce l’attitude «dégoûtante et honteuse» de Jugnauth face aux scandales

C’est un «profond sentiment de dégout» qui gagne le pays. C’est ce que pense Paul Bérenger au sujet des affaires Yerrigadoo, Rutnah et Tarolah. Toutefois, le leader du MMM pense que le Premier ministre n’agira pas avec fermeté contre les membres de son gouvernement. Comme Xavier Duval, plus tôt ce samedi 30 septembre, Bérenger a également relevé «croc-en-jambe de Navin Ramgoolam à Arvin Boolell». Pour le chef des mauves, le

[Vidéo] Duval : Kokin, malelve, menti, bate, c’est le gouvernement de tous les vices

Xavier Duval met dans le même panier Showkutally Soodhun, Ravi Yerrigadoo, Ravi Rutnah et Kalyan Tarolah. Pour lui, le comportement de ces membres de la majorité gouvernementale démontre que c’est celui de «tous les vices». Commentant l’affaire Tarolah, le leader de l’opposition pense que celui-ci a « sali » le Parlement mais que Pravind Jugnauth est incapable de lui demander de démissionner comme député car il craint une partielle à Montagne-Blanche/Grande Rivière

Soodhun sera poursuivi pour outrage à un dépositaire de l’autorité publique

Le vice-Premier ministre serait tombé des nues. Ce qu’il considérait être une formalité à l’IT Unit de la police s’est finalement révélée une épreuve douloureuse quand les enquêteurs l’ont informé qu’en début de semaine, il sera formellement accusé d’«outrage against depository of public authority». L’article 156 du Code pénal punit «l’outrage fait publiquement, d’une manière quelconque, dans l’exercice de leurs fonctions, ou à raison de leurs fonctions, soit à un

Le site Web de l’UoM piraté

[Mise à jour: 23h58] Nous avons contacté AnonPlus via une plateforme d’Internet Relay Chat. Quelqu’un du groupe nous a répondu que le mouvement s’attaque aux universités pour faire comprendre que «le savoir doit être pour tous et pas que pour ceux qui peuvent payer». Notre interlocuteur ajoute que l’action de ces hackers anonymes qui, souligne-t-il, ne volent ni n’effacent les données des sites visés, sert aussi à mettre en lumière

[Vidéo] Bhadain: Il y a machination politique derrière la volte-face d’Abdool Rahim

Il est arrivé à 10h15 et n’est ressorti des locaux du Central Criminal Investigation Department qu’environ huit heures plus tard. Satisfait, Roshi Bhadain dit avoir éclairé les officiers du CCID sur l’affaire Bet365. Ce qui leur permettra, affirme-t-il, de mieux mener leur enquête. Le leader du Reform Party affirme que les récents événements l’ont contraint à se tenir loin de la campagne électorale à Belle-Rose/Quatre-Bornes. Pour Bhadain, la volte-face d’Hussein

[Vidéo] Yousuf Mohamed: «La personne qui va subir, c’est Abdool Rahim… pas mon client»

Yousuf Mohamed n’en démord pas. Il reviendra à Hussein Abdool Rahim de subir les contrecoups de sa volte-face dans l’affaire Bet365. Ce dernier s’étant rétracté quant au contenu de son affidavit, il est passible de poursuites pour plusieurs délits, fait comprendre le Senior Counsel. Quand ce sera le cas, Ashley Hurhangee «sera témoin», dit-il. Yousuf Mohamed est l’avocat d’Ashley Hurhangee. Ce dernier, qui a représenté Abdool Rahim au moment où

Ramgoolam sera poursuivi sous 23 accusations de dépassement de limite de transaction en espèce

C’est lundi ou mardi que Navin Ramgoolam se rendra à nouveau au Central Criminal Investigation Department en compagnie de ses hommes de loi. La police le mettra alors en présence des 23 accusations que le Directeur des Poursuites compte retenir contre lui. Finalement, ce n’est pas une accusation de blanchiment d’argent qui sera retenue contre l’ancien Premier ministre. Il lui sera plutôt reproché d’avoir effectué des transactions en cash dépassant Rs 500 000

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>